Heureux avec ma petite feuille!

Oui, ma petite feuille blanche va très bien!
Pour ceux qui n’auraient pas compris, Nissan a donné à sa voiture électrique le nom de Leaf, soit Feuille en Anglais…

Voici un petit bilan après plus de mille kilomètres parcourus (Juárez est une grande ville, 3 fois la superficie de Paris). La voiture fonctionne très bien : elle se charge à 100%, se décharge conformément aux estimations du tableau de bord (même un peu moins vite si je fais attention) et toutes les options (comme la caméra à 360 degrés) fonctionnent parfaitement. La grande nouveauté, c’est que je peux maintenant la charger à la maison!

Un électricien spécialisé et mandaté par Nissan est venu me faire un devis pour installer une borne de chargement dans le garage et effectuer le raccordement au réseau 220V (rappel : le standard en Amériques est 110V). Il y en avait tout de même pour 30 000 MXN, soit près de 1500 EUR. Comme je trouvais ça un peu cher, j’ai demandé à l’électricien de m’installer une simple prise de courant. Ça charge un peu moins vite, mais finalement 6 heures pour recharger complètement, ce n’est pas si mal. De toutes façons, la voiture est toute la nuit au garage… Il y en a quand même eu pour 10 000 MXN (500 EUR). L’avantage, c’est que j’ai un compteur à part, donc je vais pouvoir mesurer précisément ma consommation (et surtout éviter que toute la maison ne bascule sur un tarif plus élevé, le coût au KWh étant dépendant de la consommation moyenne : plus on consomme, plus c’est cher!).

Compteur
Un compteur tout neuf et dédié

Si un francophone vivant au Mexique lit ces lignes et a besoin d’aide, j’ai quelques astuces qui peuvent faire gagner du temps auprès de la CFE (Commission Fédérale d’Électricité, l’équivalent d’EDF en France, mais toujours un monopole d’état).

On m’a parlé plusieurs fois de supermarchés qui auraient des bornes de recharge pour voitures électriques. Pour l’instant je n’en ai pas encore rencontrées. Mais le premier qui aura cette bonne idée deviendra immédiatement mon supermarché préféré! Avis aux amateurs 🙂

Nissan ne m’a toujours pas trouvé le manuel original de la voiture, mais ils m’en ont trouvé une photocopie, c’est un début!

Je commence à vraiment apprécier le style de conduite de la voiture. Au début comme j’avais du mal à recharger, je restais prudemment en mode éco qui limite les accélérations pour économiser la batterie. Maintenant que je peux recharger à la maison, j’ai coupé ce mode et ça change tout! Outre le silence et l’absence de vibration (si le tableau de bord ne s’allumait pas, on n’aurait aucun moyen de savoir si la voiture est allumée ou pas), c’est l’accélération qui surprend toujours le plus. Très pratique en ville pour changer de file inopinément. Les Mexicains sont très forts à ce jeu mais maintenant j’arrive à les prendre de vitesse! Je ne parle pas des démarrages en première ligne quand le feu passe au vert… Attention tout de même aux gendarmes qui ont la gâchette du radar facile (et ils sont nombreux)! À plus haute vitesse, pas de problème non plus, j’ai fait quelques pointes au-delà de 100km/h sans difficulté. Difficile de tester plus loin, le périf étant limité à 80 km/h… 😀 Le compteur n’est visiblement pas capable d’afficher des chiffres au-delà de 199 km/h (le 1 prend moins de place que le 2) mais de toutes façons, l’Allemagne est bien loin…

Allez, la prochaine fois, je vous fais un petit bilan économique de la consommation énergétique! D’ici là, portez-vous bien!

Recharge
Ma « station-essence » privée
Share

4 réponses sur “Heureux avec ma petite feuille!”

  1. C’est bon de savoir qu’à l’usage, tu ne regrettes rien ! Et puis 500 €, si tu les as prévus dans ton budget d’achat de voiture, ça ne devrait pas faire une différence radicale sur le coût de la voiture.
    Ils prévoient d’installer des bornes de recharge au boulot ?

    Envisages-tu d’arrondir tes fins de mois en devenant ambassadeur de Nissan pour faire des démos de la Leaf ? Je suis sûr que tu pourrais récupérer des commissions.

    1. Mon employeur est effectivement en train d’installer des bornes de recharge dans toutes ses usines… en Europe. À Juárez, je me vois mal demander l’installation d’une borne juste pour moi…
      Oui, j’ai vaguement parlé d’une remise au moment de l’achat en échange d’un peu de marketing, mais ils sont trop près de leurs sous. Dommage. Je pense aussi que ça pourrait avoir un effet sur les ventes de ce véhicule. Chaque fois que je vais le recharger chez Nissan, il y a quelqu’un qui me pose des questions sur ce type de motorisation. L’intérêt est là, mais les gens connaissent encore très peu.

  2. En tous cas, en France, à l’occasion d’une n-ieme grêve d’on ne sait plus trop qui de pas content, il commence à y avoir des pénuries de carburant… Je devais rendre ce matin une voiture de loc, je me prends donc 35 € de pénalité pour ne pas avoir fait le plein avant (« Mais m’sieur, j’ai visité 4 stations, elles étaient toutes à sec ! » « Veux pas l’savoir, tu me feras 100 lignes, signées par tes parents. »)
    Alors ta station-essence privée me fait baver.

    1. Ah oui, j’ai suivi ça (de loin). C’est vrai qu’il y a moins de risques de ce genre avec l’électricité. 🙂
      Un conseil : avant toute chose, commence par demander à la copropriété l’autorisation d’installer une borne de recharge sur le parking. D’après ce que j’ai pu lire, c’est ce qu’il y a de plus compliqué…
      Mais j’avoue que ne plus avoir à fréquenter les stations essence ne me manque pas du tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.